Une histoire de diversités

Une histoire de diversités

Diversité des familles filmées

Elles viennent par exemple de Guinée, de Russie, du Japon, d’Arménie, du Sri Lanka, du Tibet ou d’Argentine en passant par le Portugal ou le Sénégal, voici un tour du monde filmique ici proposé !

Diversité des modes de projection

Si elles se proposent de façon «classique» sur écran plat, suivies d’échanges avec les spectateurs, une installation plastique, des sphères écran/écrin accueillent également les berceuses.

Diversité des publics rencontrés

Tout public en salles de cinéma, mais aussi vers les parents et leurs enfants en écoles, de la maternelle au lycée, sans oublier les haltes garderies ou médiathèques, les berceuses deviennent un support de médiation culturelle idéal.

Festivals d’arts de la rue musique, de la petite enfance ou sur des manifestations en lien avec le thème des migrations, comme un temps de pause, une invitation à se poser devant une à trois sphères géantes qui rappellent le ventre, le monde et une façon originale de s’ouvrir sur celui-ci.

Également présentées dans des colloques pour les professionnels de la petite enfance, Les Berceuses servent de support à de riches échanges, ou permettent des temps de respiration bien agréables entre les interventions des conférenciers.